VELONIMO

Editeur: Stratosphères
Date de sortie: Novembre 2020
Auteurs: Bruno Cathala
Illustrateur: Dominique Mertens
Nombre de joueurs: 2 à 5
Durée: 30 minutes
Age: à partir de 7 ans

VELONIMO, c’est un jeu qui a une histoire un peu particulière.

En cette année 2020 si particulière, au tout début du 1er confinement, je reçois un coup de téléphone de François Pétiard. C’est lui qui crée et vend les tapis de jeux et pistes de dés en néoprène que vous trouverez en boutique sous la marque WOGAMAT, distribuée par BLACKROCK.

Il se trouve que, au travers de sa société, François conçoit et vend des « jeux d’entreprises », réalisés sur cahier des charges, pour des clients privés. Le plus souvent, ces jeux servent de support de communication, de cadeau, souvent dans un cadre événementiel.

Au travers de ma société, ENTREJEUX, j’offre également ce genre de prestation. C’est ainsi que, tout particulièrement, j’ai réalisé toute une série de petits jeux pour le GRAND MASSIF DOMAINE SKIABLE. Deux d’entres eux ont d’ailleurs été retravaillés ensuite pour devenir… KINGDOMINO et ABYSS CONSPIRACY … pas les pires de mes créations, non ?

Bref, François sait que je fais aussi des jeux sur cahier des charges. Et là, il a un contact très sérieux pour faire un jeu sur.. LE TOUR DE FRANCE !!!

Comme il sait que je suis aussi un fan de vélo (à l’heure où j’écris ces lignes, j’ai dépassé les 6000 km de pédalage cette année), il m’appelle donc pour savoir si ça m’intéresserait de me pencher sur ce sujet.

oui.. je ne vis pas dans la pire des régions..
Ici, c’est après 1h de pédalage direct au départ de chez moi

Tu parles que ça m’intéresse et me met des paillettes dans la tête !

C’est mon père qui m’a inoculé le virus du tour quand j’avais une dizaine d’année, et qu’il suivait les exploits du « canibale » Eddy Merckx

Puis, breton demi-sel que je suis, bien évidemment que je n’ai raté des 5 tours de France de Bernard Hinault.

Chaque été, mon mois de juillet est rythmé par les retransmissions du tour, chaque après midi. (Enfin.. cette année, c’était le mois de septembre.. putain de 2020)

Bref… le projet me fait TRES envie. Mais je n’ai pas le début d’une idée. Et surtout, engagé déjà sur pas mal de projets, je n’ai pas vraiment de temps à consacrer pour réfléchir à ce sujet.

Un sujet pas si facile parce que, il faut que les règles restent SIMPLISSIMES (le public cible n’a pour grande partie pas notre expérience des jeux), il faut que le matériel soit MINIMALISTE pour des raisons de coût, et il faut aussi que ça reste cohérent par rapport à la thématique.

Je commence donc par décliner gentiment la proposition.

Et puis deux jours plus tard, alors que je suis en train de faire ma comptabilité (youpiiiii !), une idée commence à germer:

7 équipes de 7 cartes numérotées de 1 à 7 = 49 cartes
6 « Baroudeurs » n’appartenant à aucune équipe > 49+6 = 55 soit exactement un paquet de cartes standard

Et une règle simplisme..
Le paquet de cartes, c’est le peloton
Les joueurs ont des cartes en main
A leur tout ils doivent poser des cartes simples ou des combos de valeur toujours supérieure à la précédente.
Une combo, c’est des cartes SOIT toutes de même couleur, SOIT toutes de même valeur.
Et il faut se débarrasser le plus vite possible de toute sa main pour remporter le sprint et marquer des points dans l’objectif de la conquête du maillot vert.
Forcément les Leaders de chaque équipe, ainsi que les Baroudeurs auront leur petite spécificité pour mettre du fun et coller à la thématique.

Du coup, en 45 minutes, je fais un premier proto.

Dès le midi avec ma compagne et sa fille de 10 ans, on enchaine 3 parties avec pas mal de rigolade.. et de tactique.

Quelques cartes du tout premier prototype, fait à l’arrache avec les moyens du bord

Jour après jour, les parties s’enchaînent, toujours avec le même plaisir. Le petit miracle qui arrive parfois : la règle imaginée fonctionne parfaitement dès le premier coup, et ne nécessite aucun développement. LE seul ajustement que je ferai au cours de cette phase de tests intensifs, sera sur la valeur numérique des Baroudeurs. Ils seront finalement tous augmentées de 10 points pour en arriver à leurs valeurs actuelles (non, ne lisez pas ce journal, vous allez sentir mauvais des yeux).

Je recontacte donc François pour finalement, lui proposer mon projet.

Je lui envoie un Print & Play, il est assez vite convaincu que le projet proposé correspond à ses attentes vis à vis de son client final. Je suis super content.

Et l’attente commence.

Et surtout la situation sanitaire commence à peser sur tout le monde. Le tour de France 2020 aura-t-il lieu ? A quelles dates ? Bref.. de report de décision en incertitude, le projet initial tombe à l’eau. En tout cas pour cette année.

Mais je suis un garçon assez obstiné. Toutes les parties jouées m’ont convaincu que le potentiel de ce jeu était super fort. Qu’on pouvait y jouer en famille, avec des potes, que c’était inter-générationnel, que les joueurs experts ou novices pouvaient s’y retrouver… bref.. pas envie du tout de lâcher l’affaire et d’attendre une éventuelle seconde chance un an plus tard.

Et c’est là, entre les deux confinements, que je pars faire un tour à vélo et que, dans le col de la Colombière, à 1500 mètres du sommet, je tombe sur ça:

Je connais pas cette Julie, mais l’idée était trop cool

Bon sang mais c’est bien sûr !!!!

Il faut passer le proto en mode « animalier ».. une course de vélo chez les animaux.. VELONIMO quoi ! et du coup, plutôt que de lutter pour le maillot vert de meilleur sprinter, autant tenter de devenir le MEILLEUR GRIMPEUR pour s’emparer du maillot distinctif; LE MAILLOT À PETITS POIS CAROTTES, qui est la distinction ultime chez les animaux, comme chacun le sait.

Aussitôt dit, aussitôt fait !

ça donne pas grave envie de jouer ?

Et là, ça devient un peu magique.. Non seulement le jeu est toujours aussi cool, mais en plus il devient plus universel.
Tu aimes le vélo ? tu vis ça comme une course cycliste.
Tu t’en fous du vélo ? tu joues avec des animaux rigolos qui plaisent à tous.

la cerise sur le gâteau…

le jeu se joue normalement en 5 manches.
C’est un jeu de DEFAUSSE.
Quand tu réussis à te défausser de toutes tes cartes, tu marques d’autant plus de points qu’il reste encore de joueurs en course (avec des cartes en main)
> 1 point par joueur encore en course lors de la 1ere manche
> 2 points par joueur encore en course lors de la 2nde manche
> 3 points par joueur encore en course lors de la 3eme manche
> 4 points par joueur encore en course lors de la 4eme manche
> 5 points par joueur encore en course lors de la 5eme manche

Mais du coup, avec cette histoire maillot de meilleur grimpeur, on peut le jouer comme proposé, mais on peut aussi se faire des parties en suivant exactement le profil des VRAIES étapes du tour de france.
Les cols de 4eme catégorie sont les manches à 1 points et à les cols Hors Catégorie sont les manches à 5 points !

Exemple: Sur cette étape, on jouera 3 manches. Les deux premières rapportent 4 points par adversaire encore en course ad tu défausses ta dernière carte, et la dernière manche 3 points par adversaire.

Bien évidemment, je transmets tout ça à François. Qui, rappelons-le, n’est pas forcément préparé à ça. Il n’est pas un éditeur « classique ». en gros, il n’a jamais publié un jeu pour notre marché des boutiques spécialisées.

Le projet lui fait aussi envie. Très envie même. D’autant qu’il a dans ses contacts un illustrateur Dominique Mertens, avec qui ça fait longtemps qu’il a très envie de travailler, et dont le style correspond pile poil à ce que j’ai initié avec mon prototype animalier.

il décide donc de lui faire faire un essai. Une vache qui fait du vélo. Comme cette Jupe que je ne connais pas (voir image plus haut)

L’un et l’autre on est bluffés par cet image. Séduits au point de ne plus avoir envie de faire machine arrière.

Alors se pose, forcément, la question de la prise de risque.
Des jeux il y en a tellement.
Des petits jeux de carte sympas, il y en a tellement.
Et si VELONIMO n’était qu’un de plus parmi tous ceux là.
Comment réussir, pour un éditeur venu de nulle part, et qu’i n’a pas d’autre jeu à offrir, à s’implanter dans le marché des boutiques spécialisées ?

Du coup, de discussion en discussion, on décide en commun de faire une sorte de « galop d’essai ».

Une première série, en quantité très limitée, faite en artisanal quasi à la main, et vendue uniquement sur très peu de points de ventes. Chez des « potes » qui accepteraient de nous suivre sur ce galop d’essai.
Un peu la même chose que j’avais déjà faite il y a plus de 10 ans avec les 250 premiers exemplaires de UNE OMBRE SUR WHITECHAPPEL, qui donnera ensuite lieu à MR JACK (plus de 250 000 boites à ce jour).

On se met d’accord sur cette façon de faire, le contrat est signé et Dominique Mertens se met au travail !!!

Et c’est ainsi que 500 exemplaires, pas un de plus pas un de moins sont arrivés dans 5 boutiques fin novembre.

15 jours plus tard, à l’heure où j’écris ces lignes, il risque d’être bien difficile d’en trouver un exemplaire.
L’objectif, comme vous l’aurez compris en lisant les lignes au dessus, n’a jamais été de frustrer les boutiques, ni les joueurs, mais bien de tester la chaine de distribution pour savoir si un « vrai » tirage était possible.

Aujourd’hui je suis en mesure de vous dire: OUI ! VELONIMO va revenir, très vite, dans une véritable quantité disponible pour tous. En effet, un distributeur (Blackrock) s’est rapproché de Stratosphère, et l’aventure va continuer. Et j’en suis plu sque ravi ! (J’y crois, à ce jeu, vous pouvez même pas savoir à quel point 😉 )

Terminons avec quelques vidéos, parce que les images qui bougent c’est toujours bien (surtout pour ceux qui n’ont pas la patience de lire).

Et aussi, parce que forcément moi je ne suis pas objectif, je laisse le dernier mot à des joueurs ayant eu l’occasion de tester la bête.

Le Meeple Jaune:
VELONIMO est un excellent jeu de cartes, simple, intelligent et moderne. Les ajustements possibles, en terme de durée de jeu et de difficulté, le rendent encore plus universel qu’il ne l’est déjà, et les retournements nombreux de situations sont amusants. Un jeu sincère et enthousiasmant

Undecent:
Vélomino est un chouette petit jeu qui ouvre le catalogue du studio Stratosphères. Avec une mécanique simple et efficace, il propose tout de même un peu de stratégie mais ne vous fera pas fumer le cerveau. Idéal pour un apéro entre copains ou en famille, il sortira régulièrement pour débuter la soirée. Une bonne pioche si vous réussissez à vous le procurer.

Phal, merci pour le cadeau. cette vidéo est tellement parfaite…

Sur ce je vois laisse… la montagne m’appelle